Fête du Christ-Roi

La Royauté du Christ

« Es-tu le roi de juifs ? Ma royauté n’est pas de ce monde » (Jn18,33-37)

Reconnaître Dieu comme roi faisait partie de la foi du peuple juif. « Dieu roi » est dit en signe de reconnaissance de son autorité, de son pouvoir sur toute l’humanité ou sur tout l’univers. Aucun autre être n’est donc au-dessus de Dieu. C’est lui qui gouverne le monde et tout ce qui s’y trouve. Nous rencontrons plusieurs fois dans la Bible la désignation de « Dieu roi » : « C’est Dieu qui est notre roi » (1Sa, 12,12), « Ô mon roi, Ô mon Dieu (Ps 5,3), « Le Seigneur est notre roi qui nous sauvera (Is. 33,22). Le Seigneur est le grand roi de l’univers (Ps 46,3). Pour le croyant, être dirigé ou gouverné par « Dieu roi » c’est se sentir en sécurité, être sur le bon chemin.

Lorsque la royauté fut instituée en Israël, celui qui devenait roi régnait par délégation, car il recevait son pouvoir de « Dieu roi ». Rappelons-nous cette affirmation de Samuel à Saül : « C’est moi que le Seigneur a envoyé pour t’oindre comme roi sur son peuple Israël » (1Sa 15,1).

Jésus est-il un roi ? Pilate lui demanda : « Es-tu le roi de juifs ? ». Devant Pilate, Jésus ne nie pas qu’il soit roi et il ne confirme pas qu’il est roi, mais il porte une précision : « Ma royauté n’est pas de ce monde ». Autrement dit, il ne règne pas à la manière des rois de ce monde. Il est roi autrement. Notons qu’à sa naissance, les mages venus de l’Orient ont posé cette question : « Où est né le roi des juifs ? » Pendant son ministère, saint Jean nous dit dans son évangile que la foule voulait l’enlever pour le faire roi, mais lui se retira (Jn,6,15).

Tout au début de son ministère public, sa première phrase, dans l’évangile de Marc est : « le Royaume de Dieu est tout proche, convertissez-vous et croyez à l’évangile ». C’est par lui que le Royaume de Dieu s’est fait proche. Jésus liait ainsi l’avènement du Royaume de Dieu et le changement de cœur (convertissez-vous). Plus tard il dira : « Heureux, vous les pauvres de cœur, car le Royaume de Dieu est à vous ; heureux les artisans de paix et de justice, les miséricordieux, les doux, car le Royaume de Dieu est à vous ».

Le Royaume que Jésus est venu instaurer est donc essentiellement une « affaire de cœur » et concerne les hommes de toutes les nations. Jésus est roi du Royaume de Dieu. Ainsi, pour devenir fils et filles de ce Royaume, nous avons à laisser Jésus régner dans nos cœurs et vivre selon les valeurs du Royaume (la justice, l’amour, la paix…) Le palais du Christ-Roi est le cœur de l’homme. Comme le dit le père Jean-Paul Laurent : « Le Christ-Roi règne non parce qu’il est acclamé comme un roi de la terre ». Le Christ-Roi règne chaque fois qu’un être humain accorde à un autre humain son secours, son pardon. Le Christ-Roi règne chaque fois qu’un être humain se rapproche des autres êtres humains en pratiquant la justice, la paix. Le Christ-Roi règne chaque fois qu’un être humain honore un de ses frères humains. Le Christ-Roi est un roi qui dit : le roi c’est l’autre.

Philibert Kiabelo

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :