Présentation du Seigneur / A (Lc 2, 22-40)

Fête de la lumière / La Chandeleur

Quand fut accompli le temps prescrit par la Loi de Moïse, Marie et Joseph sont montés au Temple avec leur bébé, premier né masculin, pour le présenter (consacrer) au Seigneur. Le rite de la présentation au Seigneur nous rappelle que la vie est un don de Dieu et qu’en signe de reconnaissance nous la lui consacrons. Une expression d’action de grâce.

Au Temple, l’enfant et ses parents ont fait la rencontre de Syméon et d’Anne, une prophétesse. À la vue de l’enfant, Syméon qui était un homme pieux l’a reconnu comme le Messie promis. Soulignons que ce ne sont pas les prêtres ou les autres fonctionnaires du Temple qui le reconnaissent, mais un homme pieux, juste, ami de Dieu. Ce n’est donc pas la fonction qui fait essentiellement le rapprochement avec Dieu, mais le cœur, la manière d’être.

Le tenant dans ses bras, Syméon a déclaré que Jésus est le Messie (la gloire de ton peuple) et la Lumière des nations. La fête de la présentation de Jésus au Temple, célébrée le 2 février de chaque année, quarante jours après la Noël, est donc aussi la fête de la lumière.

Le thème de la lumière est présent dans la Bible, de l’Ancien au Nouveau Testament. Dans l’Ancien Testament, Dieu est présenté comme source de la lumière. Nous y lisons également que la lumière c’est la vie, elle suscite la joie. Le Messie annoncé est présenté comme la lumière des nations. Dans le Nouveau Testament, Dieu nous est également présenté comme Lumière. Dieu est Lumière. Jésus est cette lumière de Dieu venue dans le monde, seule capable d’éclairer réellement les hommes. Il a affirmé lui-même : « Moi, la Lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne marche pas dans les ténèbres (Jn 12,46) ». « Tant que je suis dans le monde, je suis lumière du monde (Jn 9, 5) ». « Qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie (Jn 8, 12) ».

Devenir des fils de lumière ou vivre en fils de lumière, voilà ce que nous sommes appelés à réaliser grâce à la lumière de Jésus. Saint Jean nous exhorte à marcher dans la lumière pour que nous soyons en communion avec Dieu. (1Jn1, 5). Les fruits de la lumière, c’est tout ce qui est bon, juste, vrai. C’est en se laissant guider par la Parole de Jésus que nous trouverons la lumière pour nos pas.

En fêtant le Christ-lumière des nations, demandons lui cette grâce de cheminer constamment dans ce monde selon sa lumière. En effet, à la création, Dieu n’a pas supprimé les ténèbres, mais il a séparé la lumière des ténèbres. Celles-ci restent présentes, mais grâce à la lumière de Jésus, nous pouvons choisir de ne pas vivre dans les ténèbres. Aujourd’hui, la Chandeleur est associée aux crêpes, aux moments de chaleur, de convivialité en famille ou entre amis.

Philibert Kiabelo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :