3e dimanche de Carême A (Jn 4, 5-42)


La rencontre de Jésus avec la Samaritaine

Éveil à la foi de la Samaritaine et de sa communauté (Jn 4, 5-42)

Une rencontre autour « d’une source d’eau » qui sera source de changement dans la vie de la Samaritaine ainsi que dans celle des habitants de sa ville. Au puits de Jacob, tout commence par une demande de Jésus. Fatigué par la route et assoiffé, Jésus brise le tabou et demande à boire à une Samaritaine qui venait puiser de l’eau.

À partir du dialogue qui s’ouvre entre eux, Jésus va, petit à petit, éveiller la Samaritaine à la foi. Du puits de Jacob, l’attention va se tourner vers la source spirituelle, la source d’eau vive, en la personne de Jésus. « Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te parle, c’est toi qui aurais fait la demande ». Jésus est ce don de Dieu.

L’eau que donne Jésus (son Esprit) est la seule à combler l’homme, à désaltérer totalement ses soifs. En outre, elle transforme la personne qui la prend, car elle devient elle-même source d’eau. La Samaritaine va désirer cette eau et la demander. Progressivement, elle s’ouvre au trésor de la foi et à la vraie vie. Sa manière de désigner Jésus change progressivement : Juif, Seigneur, Prophète. Jésus lui fait, lui-même, cette révélation : « Je suis le Messie, moi qui te parle ».

La Samaritaine ne garde pas le trésor qu’elle vient de découvrir ou l’expérience qu’elle vient de vivre. Elle va en parler à sa communauté. En effet, après sa rencontre avec Jésus, elle devient une « source jaillissante » pour ses concitoyens. Beaucoup vont croire à partir de son témoignage. Mais, ils seront encore plus nombreux à croire lorsqu’ils vont eux-mêmes entendre Jésus, c’est-à-dire lorsqu’ils vont faire leur propre expérience. « Nous savons maintenant que c’est lui le Messie », affirment-ils. La foi chrétienne est un cheminement et un trésor qui se partage.

Le carême est aussi le temps de la préparation des Catéchumènes adultes au baptême qui a généralement lieu à Pâques ou pendant le Temps pascal. Le carême est donc une période d’éveil à la foi pour eux. Avec son rite d’eau, le baptême symbolise pour les baptisés un engendrement à une vie nouvelle. En union avec tous les catéchumènes du monde, cheminons vers Pâques en nous appuyant sur celui qui désaltère nos soifs, la source d’eau vive, Jésus-Christ.

Philibert Kiabelo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :