Homelie du Père Francois pour le 5ème Dimanche de Pâques

Chers Paroissiens, Chères Paroissiennes,

Ne pouvant pas encore nous retrouver dans nos églises, le Père François partage avec vous son homélie du jour.

Bon dimanche à tous

Unité Pastorale de Dion


Homélie du 5ème dimanche de Pâques

Chacun de nous se demande parfois comment est Dieu. Je crois que le désir de voir Dieu – et même la crainte de voir Dieu – est inscrit dans le cœur de tout homme. Beaucoup d’entre eux seraient prêts à croire s’ils avaient une communication directe avec Dieu, du moins le croient-ils, mais rien n’est moins sûr. C’était déjà le cas de l’Apôtre Philippe dans l’évangile. » Ne te fatigue pas par de grands discours, dit-il à Jésus, montre-nous le Père et cela nous suffit ».

La réponse de Jésus est simple. » Vous voulez connaître le Père ? Eh bien, regardez-moi », dit-il . » Celui qui me voit, voit le Père ». Oui, mais, pour nous aujourd’hui, Jésus n’est plus là.Comment faire pour voir Jésus ?

Lorsque St Paul arrive à Athènes, la capitale mondiale de la culture à l’époque, et qu’on lui demande de prendre la parole  sur la place publique, il commence par dire : « Vraiment, en me promenant dans les rues de votre cité, j’ai constaté que vous êtes les plus religieux des hommes. Partout j’ai trouvé des temples, tous plus grandioses les unes que les autres; des statues de vos dieux, de vos déesses. Vous avez dédié un autel au dieu  inconnu ».»Paul fait cette réflexion en bon juif pour qui il n’y a qu’un  Dieu, l’Unique, pour  lequel il n’ a qu’un seul Temple au cœur de son pays, à Jérusalem. Ailleurs, il n’y avait que des synagogues. Et ce Dieu qui est esprit, les juifs ne pouvaient se le représenter par des statues. Ils ne pouvaient même pas prononcer son nom (yahwe, élohim). Pour eux, le Temple de Jérusalem était le lieu de rencontre entre Dieu et son peuple.Nous ne pouvons plus nous imagier l’enthousiasme des juifs quand ils s’approchaient de ce Temple lors de leur pèlerinage annuel.

Or, lorsque Jésus chasse les vendeurs de ce Temple et qu’on lui demande de quel droit il le fait, Jésus répond : » Détruisez ce Temple et je le rebâtirai en trois jours ».Et Jean l’évangéliste, prend la peine de nous expliquer que Jésus parlait du Temple de son corps. C’est lui, Jésus, qui est Dieu-qui-communique avec les hommes. Il est le lieu de la rencontre avec Dieu. Désormais,nous pouvons voir et entendre Dieu grâce à Jésus, Dieu-fait-homme. Jésus est le Temple de Dieu parce que son corps permet à Dieu de communiquer avec nous. Jésus, c’est Dieu fait homme, c’est  lui qui nous parle.

Très bien. Mais aujourd’hui, personne ne peut plus voir Jésus,ni l’entendre, du moins directement. Alors, comment rencontrer Dieu ? A cette question, les apôtres répondent tous unanimement. : » C’est vous, les baptisés, dit St Paul, qui êtes le corps du Christ ». C’est-à-dire: c’est grâce à vous que le Christ peut aujourd’hui communiquer avec les hommes. St Paul encore : « Vous êtes le Temple de Dieu ». Le Temple de Jérusalem, c’est fini. C’est ce que Jésus annonçait à la Samaritaine. Et l’apôtre Pierre va enfoncer le clou en  disant :   »Vous êtes les pierres vivantes de ce nouveau Temple. Que veut-il dire ?

Des pierres, on en ​a besoin pour bâtir une maison. Le maçon  choisit ses pierres et les assemble et s’il veut faire une voûte, ilchoisit une « clé de voûte »,une « pierre d’angle » grâce à laquelle l’ensemble tiendra. Le Christ est la pierre d’angle qui fait tenir tout l’édifice. Toute l’Église qui est visible et invisible. Et vous êtes, nous sommes, chacun de nous, l’une des pierres, non pas des pierres inertes mais des pierres vivantes.

Mais St Pierre se sert en plus d’une autre expression que le Concile Vatican II a remis en honneur et qui dit : » Vous êtes le sacerdoce royal », un peuple de prêtres, chargé d’annoncer au monde la merveille de l’amour de Dieu, chargé de représenter le Dieu-Amour au monde, de le rendre présent à ce monde d’aujourd’hui.

Mais, concrètement, comment pourrons-nous être, chacunindividuellement et tous collectivement, les pierres vivantes du Temple qu’est l’Église ? Jésus nous le dit dans l’évangile d’aujourd’hui : « Je suis le chemin, dit-il, la vérité et la vie ».

En effet, dès le début de sa mission, dans le sermon sur la montagne, Jésus va annoncer le chemin auquel il nous invite :c’est celui des béatitudes qui nous parlent du Royaume de Dieu. » Heureux les pauvres de cœur, le Royaume de Dieu est à eux ». Ces béatitudes sont une description de Jésus lui-même. En en espérance, elles sont une description de nous-mêmes.Chaque fois que nous essayons « d’être » plus pauvre en égoïsme et plus riche en amour, Dieu transformera le grain de sainteté qu’il a déposé dans nos cœurs en valeur d’éternité. Chaque fois que nous essaierons « d’être plus doux, plus miséricordieux, plus généreux, nous participons à la construction du Royaume de Dieu. Dans la mesure où nous essayerons de vivre le message de Jésus, la vie éternelle, c-à-d la vie qui a valeur d’éternité, commence dès ici bas et dès maintenant.

C’est dire que nous avons comme mission de rendre Jésus présent, de le rendre visible. Nos contemporains n’auront accès au Dieu de Jésus Christ qu’à travers l’image que nous donnerons personnellement et collectivement du Dieu-Amour.

Il y a un texte qui date du 14ème siècle et qui répond très bien à la question de Philippe et qui dit : » Christ n’a pas de mains aujourd’hui, il n’a que nos mains. Christ n’a pas de bouche, il n’a que nos bouches. Christ n’a pas de pieds, il n’a que nos pieds pour aller vers les hommes ». Que le Seigneur nous donne la force d’être ses témoins en ces période difficiles pour beaucoup. Amen !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :