Si les paroissiens ne peuvent fêter Noël dans l’église, faisons sortir Noël sur le parvis

Dans le cadre de l’Avent dans les paroisses de Dion, une activité pour les jeunes jusqu’à 12 ans a permis la réalisation à l’attention de la communauté d’une Crèche extérieure à l’église de Dion-le-Mont. 

Il est à noter que cette activité n’était pas adressée aux seuls enfants en catéchèse, mais à tous les enfants du village qui le souhaitaient. Ce sont 18 enfants (KT ou non) qui se sont mobilisés lors des dimanches de l’Avent pour ce projet avec les animateurs (EAP + catéchistes).

Une veillée de Noël a ensuite rassemblé les enfants le 23 décembre autour des flammes de nos Buches Suédoises, pour écouter le récit de la Nativité, chanter Noël et allumer les premières bougies représentant nos paroissiens au pied de la Crèche. Jésus avait adressé une lettre aux enfants, leur rappelant de ne pas oublier de l’inviter à sa fête d’anniversaire.

De nombreux promeneurs et passants (paroissiens ou non) ont fait une halte plus ou moins recueillie devant la Crèche des enfants. Certaines familles en ont fait l’objet d’une balade les jours de Noël, ont prié ou chanté devant la Sainte Famille.

Merci aux enfants pour leur participation enthousiaste, merci à tous pour vos gentils commentaires devant notre projet, et Joyeux Noël !

Les animateurs de l’Avent

Lettre de Jésus

Chers amis

Comme vous le savez tous, la date de mon anniversaire approche. Tous les ans, il y a une grande célébration en mon honneur et je pense que cette année encore cette célébration aura lieu.

Pendant cette période, tout le monde fait du shopping achète des cadeaux, il y a plein de publicité à la radio et dans les magasins, et tout cela augmente au fur et à mesure que mon anniversaire se rapproche. C’est vraiment bien de savoir qu’au moins une fois par an, certaines personnes pensent à moi. Pourtant je remarque que si au début les gens paraissaient comprendre et semblaient reconnaissants de tout ce que j’ai fait pour eux, plus le temps passe, et moins ils semblent se rappeler la raison de cette célébration. Les familles et les amis se rassemblent pour s’amuser, mais ils ne connaissent pas toujours le sens de la fête.

Je me souviens que l’année dernière il y avait un grand banquet en mon honneur. La table de salle à manger était remplie de mets délicieux, de gâteaux, de fruits et de chocolats. La décoration était superbe et il y avait beaucoup de magnifiques cadeaux emballés de manière très spéciale. Mais vous savez quoi ? Je n’étais pas invité… J’étais en théorie l’invité d’honneur, mais personne ne s’est rappelé de moi et ils ne m’ont pas envoyé d’invitation. La fête était en mon honneur, mais quand ce grand jour est arrivé, on m’a laissé dehors, et ils m’ont fermé la porte à la figure… et pourtant moi je voulais être avec eux et partager leur table. En réalité, je n’étais pas surpris de cela, car depuis quelques années, toutes les portes se referment devant moi.

Comme je n’étais pas invité, j’ai décidé de me joindre à la fête sans faire de bruit, sans me faire remarquer. Je me suis mis dans un coin, et j’ai observé. Tout le monde buvait, certains étaient ivres, ils faisaient des farces, riaient à propos de tout. Ils passaient un bon moment. Pour couronner le tout, ce gros bonhomme à la barbe blanche est arrivé, vêtu d’une longue robe rouge, et il riait sans arrêt : ’ho ho ho !’ Il s’est assis sur le sofa et tous les enfants ont couru autour de lui, criant ’Père Noël ! Père Noël !’, comme si la fête était en son honneur ! À minuit, tout le monde a commencé à s’embrasser ; j’ai ouvert mes bras et j’ai attendu que quelqu’un vienne me serrer dans ses bras et… vous savez quoi… personne n’est venu à moi.

Soudain, ils se sont tous mis à s’échanger des cadeaux. Ils les ont ouverts un par un, en grande excitation. Quand tout a été déballé, j’ai regardé pour voir si, peut-être, un cadeau était resté pour moi. Qu’auriez-vous ressenti si, le jour de votre anniversaire, tout le monde s’échangeait des cadeaux et que vous n’en receviez aucun ?

J’ai enfin compris que je n’étais pas désiré à cette soirée et je suis parti silencieusement.

Tous les ans ça s’empire. Les gens se rappellent seulement de ce qu’ils boivent et mangent, des cadeaux qu’ils ont reçus, et plus personne ne pense à moi. J’aurais voulu pour la fête de Noël cette année, que vous me laissiez rentrer dans votre vie. J’aurais souhaité que vous vous rappeliez qu’il y a plus de 2000 ans de cela, je suis venu au monde dans le but de donner ma vie pour vous, et en définitive pour vous sauver. Aujourd’hui, je souhaite seulement que vous croyiez à cela de tout votre cœur. Comme nombreux sont ceux qui ne m’ont pas invité à leur fête l’an passé, je vais cette fois organiser ma propre fête et j’espère que vous serez nombreux à me rejoindre.

En guise de réponse positive à mon invitation, envoyez ce message au plus grand nombre de personnes que vous connaissez. Je vous en serai éternellement reconnaissant.

Je vous aime très fort !

Jésus

Un commentaire sur “Si les paroissiens ne peuvent fêter Noël dans l’église, faisons sortir Noël sur le parvis

Ajouter un commentaire

  1. Cher Père Philibert . J’ai bien reçu votre message et la lettre à Jesus qui l’accompagnait . Tout d’abord , mes bons voeux de sante et de force pour l’année 2021 . Ensuite , je voudrais vous remercier de m’avoir envoyé ce message , mais cela m’a rappelé des évènements de ma vie . Lors de la guerre 1939-1945 , les personnes étaient pleine de craintes et de désespoirs  . Lorsque les pères Dominicains venaient prêcher à Wavre , invitant les gens à prier pour eux et leur famille , l’Eglise de Wavre était trop petite pour contenir toute la foule . Maintenant malgré l’épidémie qui nous frappe , les gens ne se tournent pas vers Dieu pour faire appel à lui . Que s’est il passé en 80 ans ? Que devons nous faire pour faire revenir les enfants à l’Eglise , alors que leurs parents n’y vont plus ?‌ L’état a d’ailleurs transformé les vacances de Noël en vacances d’ hiver  , tout se laîcise  , voulu par nos politiciens de tout bord . J’en avais déja parlé lors du petit référendum que vous aviez organisé cette année . Prions Dieu , non pas de nous envoyer des misères plus grandes encore , mais pour que les yeux de chacun retrouve la vraie vue . Amicalement . Prenez soin de vous . Paul lenaerts  

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :